Aaron Cooper || Fiche

 :: Documents officiels :: Les présentations :: Fiches Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 22 Oct - 22:53
Neutre
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 22/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron CooperLe mérite c'est d'essayer de le cacher et de se contenir.NOM : Cooper • PRENOM : Aaron • ÂGE : 28 ans • ORIGINES : Américain • SEXE : Masculin • SEXUALITÉ : Bi' • MÉTIER : Barman • GROUPE : Black Wings - Neutre • AVATAR : Star-Lord/Peter Quill - Les Gardiens de la Galaxies

CAMP • Totalement Neutre, Aaron ne cherchera jamais à se mettre d'un côté ou de l'autre. C'est le genre de personne qui essayera d'être le plus à l'écart des conflits, il les évite même. Enfin, dans tout les cas, cela ne l'empêche pas de rendre quelques services quand il le faut, mais ça reste rare. Son bar étant un coin où beaucoup d'infos passe, cela ne l'empêche pas d'en communiquer quelques-unes quand on lui demande. Totalement indifférent à qui il les communique, il tient à son statut neutre et pour rien au monde, il changera et ira favoriser une personne pour sa race. Bref voilà son avis a ce niveau-là.

AUTRES DÉTAILS • Si Aaron porte parfois un masque, ce n'est pas pour faire jolie, mais c'est plutôt pour ''stopper'' une transformation, une envie. Son masque l'aide à se calmer, les verres de couleur rouge qui son présent, l'aide a penser à autre chose. Au final, ce n'est pas une solution des plus discrète, mais c'est la plus efficace qu'il ait trouvé jusqu’à présent.

FORME FINALE • La véritable forme d'Aaron, celle qu'il redoute tant est celle d'une espèce d'ombre. Entièrement noir de la tête au pied, il garde une forme mis humaine, mais ses yeux eux, ne sont plus que des billes rouges flashy. On ne voit plus que ça, il semble légèrement plus grand et possède sur son dos comme une immense cape. Sa spécialité sera d'utiliser des bras qui n'ont plus vraiment de main, mais des espèces de piques pour se défendre ou attaquer, telles des épées intégrées.
Aaron, Aaron, Aaron…. Quand on te voit comme ça, on ne se doute pas du tout de ta vraie nature. C'est vrai, tu es plutôt souriant, aimable et surtout, tu es toujours d'accord avec tout le monde. Souvent, on te dit que tu ne donnes pas assez ton avis. Beaucoup pensent que ton sourire sonne faux, que ce n'est qu'une façade, ceux-là, sont ceux qui te connaisse le mieux. Pourtant, eux non plus ne se doute pas du pourquoi du comment. Ils pensent que tu as probablement des petits secrets honteux que tu ne veux pas dévoiler, et pourtant si ce n'était que ça !

Ouais, c'est claire que tu les as souvent enviés. C'est vrai que ça doit être facile de ne pas se prendre la tête, d'être doté d'une volonté propre, de choisir quoiqu'il arrive quel comportement adopté sans risquer de déraper dans un délire. Pourtant, malgré tout ce que tu as pu envier, tu ne les as jamais jalousés, tu restes positif car c'est ça qui t'aide à tenir face à ça.

Tu es le genre de gars qui arrivera facilement a trouver des excuses bidons, tu seras considéré comme un bon parleur. Et pour cause, tu arrives à parler pour rien dire ! Tu éviteras souvent d'écouter les ennuis des autres car ces pensées négatives te tentent, quand elle entre dans tes oreilles, tu dois prendre sur toi, penser à quelque chose de drôle pour surmonter cette folle envie. Beaucoup le disent, tu es insensible, tu n'as jamais essayé d'écouter une personne se plaindre jusqu'au bout. Au final, tu préfères être considéré comme insensible qu'en monstre, alors, ça t'es égale.

Il y a bien longtemps que de simples mots ne te font plus rien. Toi, Aaron, tu ne fais que jouer un rôle, ou plutôt tu t'en tiens à rester le gars souriant, polis et sans prise de tête. A force de faire, tu y arrives, tu as appris a rester de marbre face aux pires atrocités qu'on pourrait te lancer car tu le sais, si tu cèdes, ta véritable nature reprendra la dessus, celle d'un Black Wings.

Eh oui, comme tout Black Wings, tu as aussi tes envies que tu cherches a cacher. Quand un client se plaint de sa journée, quand une autre cliente se met à pleurer à ton bar, c'est insupportable car, ça fait ressortir ta vraie nature, celle de la tentation. Un côté plus sombre, quelque chose que tu méprises et que tu détestes, mais que tu ne peux pas renier. Tu le sais, quand ta véritable nature ressort, tu es capable de tout, souvent, ça apporte beaucoup de malheurs. Tu deviens beaucoup plus froids, beaucoup plus sec. Manipulateur, oui, quand ta véritable nature vient à dominer tes envies, tu finis par manipuler les gens pour les pousser à bout. Tu sais que c'est mal, c'est bien pour ça que tu la rejettes, quitte à prendre des médicaments pour calmer cette envie. Au final, tout n'est que façade chez toi, mais c'est mieux pour tout le monde.
Yeux bleuCheveux blond1mètre8075 kilosStyle décontracté, coloréPorte parfois un masqueAutreIl y avait ce petit village qu'on connaît tous. Ce petit village perdu au milieu de nul part où mes parents prenaient tant de plaisir à se cacher. Pourtant, quand ils m'ont eu, ils étaient les parents les plus heureux du monde, jamais ils ne se seraient souciés de mon avenir ou en tout cas, je ne l'ai pas senti. De toute façon pour eux c'était claire, je resterais dans ce village c'est tout. Ça aurait pu être ainsi, d'ailleurs tout fonctionnait bien au début, j'étais calme, débrouillard, à l'écoute des conseils qu'on me donnait comme par exemple, ne pas s'approcher de la sortie de la forêt. Mais voilà, j'aimais bien m'amuser hors du village. Jusqu’à mes 10 ans, je jouais en gardant le village bien en vue, puis, a mes 10 ans je commençais a m'éloigner. Je connaissais trop bien les alentours, j'avais besoin de voir de nouvelles choses.

Alors, je me mettais à me balader de plus en plus loin, mes parents n'en savaient rien car je revenais assez tôt. Je prévoyais mes coups haha. Au final, c'est grâce à mon goût pour la découverte que j'ai pu la rencontrer elle. Elle avait 3 ans de moins que moi et pourtant, on avait vite sympathisé. Elle était jeune, ouverte d'esprits et tolérante. Elle s’appelait April et elle me traitait comme son égale. Sous ses aires de petites-bourgeoises, elle était d'une agréable compagnie. J'avais rapidement sympathisé avec elle, si bien, qu'il m'a fallu des mois et des mois pour enfin lui avouer ma véritable nature. J'avais beaucoup trop peur de perdre contact avec elle à l'époque, mais elle l'a bien prise, elle a même écouté mes plaintes d'une oreille attentive.

Une fois, elle m'avait ramené des photos de famille pour me montrer le principe de la photographie. C'était génial, c'était tellement nouveau pour moi ! J'étais fasciné. Finalement, c'est aussi ce petit geste qui nous aura menés a notre perte. Ça peut paraître insignifiant mais au fond, vous comprendrez rapidement de quoi je veux parler… Tout les jours sans exception, on arrivait à se rejoindre, pourtant un matin, je n'ai pas pu la rejoindre. Mes parents avaient découvert à quel point je m'éloignais et dans la foulée mon père m'avait demandé de l'accompagner, pour me montrer à quel point s'était dangereux. Il avait choisi de me montrer la ville de loin, me montrer là où vivait ces humains si ingénieux et si puissant et craint. Mon état d'esprit en disait long, à l'époque, je n'étais pas du tout enclin a écouter ces leçons de moral et pourtant… ce sera bien la dernière chose que j'écouterais de lui.

Il l'a rapidement senti approché, alors, il m'a demandé de me cacher, ce que j'ai fait. Puis, je l'ai vue. Cet homme, cet humain, avec ses armes, il n'a pas hésité une seule seconde, il a chassé mon père. Ce sera bien la dernière fois que je verrais mon père. Le visage de son agresseur restera gravé dans ma mémoire a jamais, ce visage si familier, ce visage que j'avais déjà vu sur des photos. A l'époque, j'étais plutôt impulsif comme gars, à 15 ans, je fonçais tête baissé, guidé par mes sentiments. A ce moment là, le seul sentiment qui dominait chez moi aura été la colère. 2 jours après la perte de mon père, quand le chagrin a laissé place à la colère je suis allé la revoir elle.

Elle était toujours là, au rendez-vous, elle souriait et moi, tout ce que j'ai su lui donner en échange aura été de la tristesse. Elle ignorait que son père était de la milice que c'était lui le coupable de la perte de mon père et elle semblait surprise, mais moi, je ne la croyais pas. Alors, j'ai fini par péter les plombs, elle aura eu la peur de sa vie à cause de moi. Quand je me suis rendu compte de mon erreur, c'était trop tard, le mal été fait. J'avais appris à mes dépens, que mes émotions négatives pouvait avoir de lourdes conséquences. Je n'ai plus jamais revu mon ami.

Comme le voulait ma mère, je suis resté jusqu’à ma majorité dans ce village isolé, bien trop occupé a regretter mon geste, j'ai fini par rejeter mon démon intérieur, ma nature propre. Ma mère pensait que ce n'était pas la solution que j'avais bien fait, mais moi, je m'en voulais. Alors, j'ai passé 3 ans à me demander si cela valait vraiment la peine de vivre comme ça, reclus, dans le regret… Je suis finalement arrivé à la conclusion que ce n'était pas une vie. Plus jamais je ne pourrais me regarder dans une glace à cause de ce qui est arrivé, mais ce n'est pas une raison pour continuer sur cette route. Je voulais croire qu'il était possible de s'intégrer et de changer.

Alors, malgré le désaccord de ma mère, je suis partie vivre en ville, dans cette société humaine que j'ai tant admiré. J'avais 18 ans, pas un sous en poche et surtout pas, la notion de l'argent. Heureusement, j'avais de bonnes relations et j'avais pu obtenir les papiers nécessaires à mon entré en société. Néanmoins, suite à ma maladresse et ma naïveté, j'ai dû rendre service à vieil homme, gérant d'un bar pour payer mes boissons. J'étais de corvée de plonge au début. Finalement, je suis resté à ses côtés et au bout de 2 ans, j'ai pu servir les boissons. Ce vieil homme m'a rendu beaucoup de services en m'acceptant. Grâce a lui, ma vie reprenait un sens. C'est durant cette période que j'ai appris à me contenir. Je suis resté 7 ans sous ses ordres avant que son état dégénère et qu'il ne décède me léguant son bar. Pourquoi ? Tout simplement parce que cet homme était seul, il n'avait aucune attache et j'étais le seul a qui il pouvait se confier. Dans ses derniers moments, je gérais déjà une bonne partie du bar pendant que lui devait se reposer.

C'est comme ça que depuis 3 ans maintenant je suis à la tête de ce petit bar, seul. Je ne me plains pas de ma situation bien au contraire, je ne regrette pas mon choix. Ma vie aura été faite de malheur et de deuxième chance que je ne compte pas gâcher.


DERRIÈRE L'ECRANPseudo Amand

Comment nous as-tu trouvé ? Via un lien direct (8

Première impression ? Tellement original et classe <3

Es-tu un DC ? Pas encore non ~
©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Oct - 18:08
Rebelle Pacifiste
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 22/10/2017
Emploi : Policier & Informateur
Voir le profil de l'utilisateur
BIENVENUE MI AMOOOOR ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Oct - 22:06
Neutre
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 22/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Merciiiiii :265:

Du coup j'ai fini ma fiche ~


Aaron Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Oct - 22:22
Rebelle Pacifiste
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 22/10/2017
Emploi : Policier & Informateur
Voir le profil de l'utilisateur



TU ES VALIDÉ !

Rien à re-dire, je te valide ♥️ ♥️ ♥️ (je viendrais te stalker dans le bar mwahaha!!)

Tu peux maintenant faire les choses suivantes youhou ! /o/

- Recenser ton avatar (www)
- Recenser ton habitation (www)
- Créer ta fiche de lien (www)
- Demander un RP (www)

Amuse toi bien parmi nous petit monstre ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Documents officiels :: Les présentations :: Fiches Validées-